www.lareinedragons.org

Qui est en ligne ?

Nous avons 10 invités et aucun membre en ligne

Connexion

Ce n'est que sous Louis XIV que l'on commença à construire des casernes, alors que, jusque là, les troupes logeaient chez l'habitant, ce qui ne plaisait pas beaucoup aux populations. Louvois entreprit alors un programme de constructions, qui traîna en longueur en raison des guerres et faute d'argent.

Garnison de Laon

En 1785, l'évêque de Laon, qui avait des relations dans les allées du pouvoir, réussit à obtenir la construction d'une caserne pour y loger des cavaliers sur la butte de Laon. Les travaux commencèrent en 1785 et furent terminés en 1788.

Bâtie au lieu-dit Champ Saint-Martin, cette caserne formait un quadrilatère de quatre bâtiments où le rez-de-chaussée étaient réservés aux services et exercices (écuries, cuisines, salles diverses) et les deux étages, dont un mansardé, étaient destinées au logement. L'architecture était en pierre, bien solide et de bonne facture, avec des frontons sculptés au-dessus des portes de chacun des quatre bâtiments.

 

 

Il quitta Laon dès 1792, pour des années de campagne.

Dès 1791, la caserne fut rebaptisée Caserne Saint-Martin. Après le départ du 6° dragons, deux régiments de lanciers l'occupèrent, puis elle devint caserne d'artillerie au nom de Hanique, général d'artillerie de s guerres révolutionnaires et napoléoniennes. Le dernier régiment qui l'a occupée était le 29° d'artillerie où servit le lieutenant-colonel FOCH de 1901 à 1903.

 

Le quartier Hanique a été détruit par des bombardements d'artillerie, pendant la guerre de 1914-18. Il n'en reste aucune trace.

Réf.: "Laon, villle militaire", par le Colonel (er) Joseph Tyran, Nord Patrimoine Editions, 1999

 

Garnison de Vincennes

 

Sous le Second Empire, Vincennes est un  terrain de mamoeuvres et de tir surnommé "canonville".

En 1892 pourtant le 6ème Dragons occupe le Quartier de cavalerie Carnot.

En 1910, le polygone sert également de terrain à l'aviation militaire.

En septembre 1939, l'Etat-Major de l'Armée s'établit au fort.

Enfin, depuis 2005, le Service Historique de la Défense en occupe les bâtiments.

 

 

Garnison d'Evreux

  Le 6ème Dragons arrive a Evreux en mars 1886 au Quartier Tilly,il quittera la ville le 2 avril 1914 et il sera remplacé par le 7ème régiment de chasseurs a cheval qui restera jusqu'au 2 septembre 1939 ou il sera dissous.

 

 

Garnison de Besançon

 

  Le 6ème régiment de dragons est reformé en 1951 à Besançon (route de Dôle) et devient un centre d'instruction sur AMX-13 en 1960. Il redevientdra une unité de combat en 1964.

 

 

Garnison de Neustadt (Lachen-Speyerdorf)

   

En Allemagne de 1964 à 1978 à Lachen-Speyerdorf, un quartier de Neustadt an der Weinstraße. Équipé d'AMX-13, il passe sur char AMX-30 en 1972.

 

Une réalisation de notre ami disparu Eddy Tomczyk, qui a collecté patiemment toutes ces photographies et ces informations afin de les livrer au plus grand nombre.

Voici le lien : http://www.wix.com/radio50/garnison-de-neustadt

 

 

Garnison de Saarburg

    En Allemagne à Saarburg près de Trèves à partir de 1978 (?) jusqu'à juillet 1992. Le 6e régiment de dragons faisait partie de la 1re division blindée et stationnait dans le même quartier que le 16e groupement de chasseurs à Saarburg. Il est dissous dans la réforme des armées à l'été 1992.